Le blogueur buzzeur moyen n'est pas très web 2.0

Comme d'autres j'ai reçu les résultats de l'enquête faite par BuzzParadise auprès de 500 de leurs inscrits. Contrairement à d'autres, comme Astrid Girardeau, je les ai pris avec un tombereau de sel. Versac a raison, 500 péquins directement intéressés par les cadeaux de campagnes de buzz marketing ne permettent certainement pas de définir le profil du blogueur moyen. Tout au plus celui du blogueur prêt à parler de n'importe quoi en échange d'un carambar ou d'une biture gratuite dans un bar branchouille parisien, une connasses “mode/tendance et beauté/cosmétique” pour reprendre les termes crus de Laurent.

Moi ce qui m'a fait bondir dans cette étude, c'est que si 17% prétendent bloguer pour échanger des points de vue et 14% pour les rencontres que cela leur apporte (page 6), le nombre de commentaires n'apparaît nulle part dans les indicateurs clés de succès pour ces blogueurs (page 12). Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve ça particulièrement, hum, intéressant comme information.

Vous voulez échanger dealer avec le blogueur buzzeur moyen ? Pas la peine de lui lâcher vos comm', donnez-lui juste un nonos à ronger.

(Disclaimer : je suis inscrit chez BuzzParadise, je n'ai pas répondu à ce sondage dont le titre était "Vous et les marques" et dont l'objectif affiché était d'alimenter la réflexion de BuzzParadise sur son business model.)

4 commentaires

Comme tu es remonté !
Je trouve ca réducteur de dire que les membres de BuzzParadise sont intéressés par des pseudo cadeaux... Sans avoir la prétention de représenter la blogosphère francaise, nous avons malgré tout essayer de prendre des blogs peu connu, des blogs moyens ainsi que des "stars du blog" dans des thématiques vraiment différentes.
Nous avons beaucoup de membres qui sont là pour tester et avoir des expériences en avant première. Nous ne faisons aucune censure : les membres ont le droit de parler ou pas, de dire du bien ou du mal et gardent 100% de leur capacités de jugement.
IL est vrai que les "commentaires" ne sont pas ressortis sur cette question, mais je ne vois pas trop ce qu'on peut tirer en conclusion...je connais beaucoup de blogs très bien ou il n'y a pas un commentaire et d'autres peu pertinents qui en ont énormément mais pour le coup, cela reste mon point de vue.

Et, greg, toute la blague était dans "le blogueur moyen de chez BuzzParadise". Demande à Astrid. ;-)

(P.S. je rectifie la phrase en "blogueur buzzeur moyen", puisqu'encore une fois il ne s'agit pas de BuzzParadise mais des réponses au sondage.)

Francois > Je suis ok avec toi, l'histoire du président de Facebook, nous montre à quel point il faut faire attention avec l'info divulgée et les médias se risquent parfois à des raccourcis trop rapides malheureusement. Ce sondage n'est surtout pas fait pour être généralisé et la page de garde l'explicite bien je pense, c'est avant tout une photo à un instant T d'une partie notre base en France.
Je sais que tu n'as jamais critiqué nos méthodes et je suis désolé que les campagnes ne soient pas à ta hauteur, j'espère que nous pourrons te proposer bientôt, une expérience qui puisse correspondre à tes attentes.
Concernant les commentaires, je parlais de mon expérience empirique, toi même, tu fais un blog de grande qualité, qui est très lu mais qui a relativement peu de commentaires (non ce n'est pas de la lèche gratuite :). Et par exemple, les blogs de filles à l'inverse frôlent souvent avec les 50/100 commentaires.
Que peut-t-on en déduire ?
A mon sens, cela est lié au fait que plus tu parles "d'expérience de vie", plus il est simple d'interagir. Il est vrai que quand on parle de concept tel que "les marchés sont des discussions", ca peut paraître un peu décevant, mais finalement pas tant que ca, même si sur certains blogs, comme le tien, c'est une personne qui parle principalement, la discussion reste ouverte et l'interaction possible et puis finalement, il s'agit quand même d'un micro segment qui n'a que peu de pouvoir seul (sauf pour certaines "star" et il y a d'excellents exemples dans ce sens).
En résumé, j'avoue que pour moi, le nombre de commentaires n'est pas un des principaux indicateurs d'influence ou de qualité même si je comprends tout à fait ce que tu entends par là.
Pour la blague, j'avais bien saisi même si mon commentaire pouvait paraître austère :)

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes