Belleville ça pue, c'est sale...

J'avoue que la moquerie de Bakchich sur cette presse qui craint de quitter les beaux quartiers de Paris m'a bien fait rire, mais comparer les grands reporters de guerre avec les copieurs/colleurs de communiqués de presse consos et autres pisseurs de publi-reportages parisiens, ce n'est pas très équitable. Et puis sincèrement, si on vous proposait d'aller vous chercher en navette privée avec les confrères plutôt que de se taper le métro tout seul, vous choisiriez quoi vous ? Pour ma part, je prendrai la navette, ou mon vélo, mais j'avoue que le métro ne m'a pas manqué une seule seconde pendant ces derniers mois d'absence.

La question, au fond, est plutôt : feriez-vous confiance à un(e) journaliste qui pose des questions à la con ?

3 commentaires

Que veux-tu; il faut les comprendre ces journalistes, quand on s'est habitué à la porcelaine, on se sent moins bien dans la faïence ;-) Et puis Ladurée est-ce-qu'il livre dans le 11ème ? Rien n'est moins sûr...
Et j'ai une question à la con : c'est quoi un journaliste ?

Je ne sais pas si le service Gants Blancs™ de Ladurée Online livre dans le 11è, tu veux essayer ? ;-)

Seulement si le garçon a été casté chez qui-tu-sais et ne porte que les gants, un tablier, et une solide paire de.... groles ;-)

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes