42.6

Vendredi je repars à l'autre bout du monde. Enfermé pendant une bonne vingtaine d'heures dans un tube en métal volant, je serai un peu comme le chat de Schrödinger, avec l'ardent désir de sauter de la boite pour enfin retrouver ma souris préférée.

En attendant c'est le rush de la dernière ligne droite. Ma société(*) a pris naissance la semaine dernière à Nouméa et je dois ranger les projets clients et terminer l'appartement, ou l'inverse je ne sais plus, j'ai quelques problèmes d'organisation (faut que je repasse à la journée de 35h :p). Deux ou trois sites dans les cartons, des histoires de cordonnier mal chaussé, toussa... Ça ira mieux sous le soleil, qui se fait rare par ici (le réchauffement climatique c'est de la foutaise ma bonne dame).

Aux amis blogueurs, mercredi sera mon avant-dernier Paris Carnet, avant de revenir une dernière fois pour celui de novembre avec le z'homme. Je serai à Paris Web du 13 au 15 novembre pour animer la journée décideurs.

Aux lecteurs de passage à Paris, si vous cherchez un appartement calme, avec tout le confort moderne et même un jardin à Paris, j'ai ça à louer !

Note :
(*) Personne n'a encore trouvé le nom.

8 commentaires

Dans "Le Jour d'après", le réchauffement climatique se solde par une nouvelle ère glaciaire...

Je te souhaite un agréable voyage, de merveilleuses retrouvailles, un décalage horaire pas trop proche du cosmos, ainsi que des bains de soleil et de bonheur à n'en plus pouvoir!

Souviens-toi que les souris ont créé le monde ;-)
Le nom n'a pas un rapport avec ... Non c'est pas juste, moi je le connais !
tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac...

Rapport avec le chat ou la souris ? C'est horrible cette histoire de chat de Schrödinger !!! Et puis j'comprends rien à leurs explications savantes tiens ! Bou diou !!
Bon alors c'est quoi ce nom ??? Pacifiq Mouse ? CatOcean ? Mouahhhhhh !!!!
La bise,
TiteZa

Ps : C'est quand l'envol de la souris déjà ???

Rapport avec le chat ou la souris ? C'est horrible cette histoire de chat de Schrödinger !!! Et puis j'comprends rien à leurs explications savantes tiens ! Bou diou !!
Bon alors c'est quoi ce nom ??? Pacifiq Mouse ? CatOcean ? Mouahhhhhh !!!!
La bise,
TiteZa

Ps : C'est quand l'envol de la souris déjà ???

Rooaaahhhhh comme je t'envie de vivre ces moments de stress infernaux juste avant le grand saut ! Rien que de te lire, j'en ai la chair de poule et le ventre qui se sert d'excitation... Ce scénario tant espéré, tant rêvé... "ça y est ! c'est arrivé ! c'est moi ! j'y vais ! ... ... ... pfiou... cétypapossib' !!!" Garder la tête froide pour les derniers réglages... Les sensations d'euphories chassées par le sang froid pour gérer au mieux et replonger dedans pour en profiter jusqu'à la dernière goutte... Veinard !!! ;-)

K-rolette, stop ! Tu vas lui faire monter l'adrénaline là ! L'euphorie est un état de bien-être intérieur, à la fois moral et physique, qui confine à la volupté amoureuse, en son point le plus aigu. Elle peut aller jusqu'aux larmes de joie, qui sont d'ailleurs sa seule sécrétion. Alors c'est cela que j'ai eu entre Ozaka et Nouméa !!! Elle comporte tous les degrés, depuis la simple alacrité et surexcitation mentale à ... laisse tomber ! Et l'angoisse exprime au niveau de la conscience de soi le vertige de l'individu auquel s'offre une pluralité de possibilités contradictoires : le point origine de notre liberté définit en même temps l'origine du péché et de la culpabilité, et c'est en ce point de rupture que l'homme prend connaissance de lui-même en se prenant en charge.
Et puis quand tu entres dans l'aérogare de Roissy ... tu sens tous tes sens se réveiller ! L'excitation, l'angoisse, l'euphorie ... Tous les boutons se mettent à l'orange. Tu enregistres tes bagages. Tu te tranquilises quelques instants. Ouf ! Mais ... ce n'est que partie remise ! Tu attends. Tu patientes. Ton vol est affiché. Tu embarques en direction du Japon. Tu t'assois et là ... les heures défilent. Tu t'endors, si tu as de la chance et si tu n'es pas si excité que cela ! Hop ! tu atterris. Tu as le transfert pour Nouméa. Hop ! Une autre avion et là, tu recommences ... Tu es tout exité par le fait que bientôt dans quelques heures tu retrouveras ce caillou, paradis que tu as quitté il y a peu. Tu y a laissé des gens que tu aimes. Tout se mélange dans ta tête ! Tu as le vertige ...
La suite bientôt ! Mais que c'est bon toutes ces sensations !!!
Bon pour remédier à tous ces maux soit disant exquis, et pour évacuer tout ce stress, j'ai un bon remède. Tu débarques à la Tontouta et tu hurles de bonheur (bon tu le fais en dehors de l'aéroport pour ne pas t'afficher la honte de ta vie !!!) Mais qu'est-ce que c'est bon !!! Cela te libère tout ! Prêt pour le grand saut ???
Que du bonheur à l'atterrissage quand même ! Bon tu te sens comment toi Padawan ??

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes