42 et un caillou, au revoir Paris Carnet

Le prochain Paris Carnet, la 64è édition du 5 novembre, sera mon dernier avant longtemps. A la fin du mois prochain, je plie bagage pour m'installer à l'autre bout du mânde, là où l'eau tourne à l'envers et où les gens marchent sur la tête, en Nouvelle-Calédonie, alias le Caillou. C'est un peu loin, relativement, plus ou moins exactement de l'autre côté du globe depuis Paris. Mais, comme c'est aussi l'année de mes 42 ans, que sont vingt mille kilomètres quand on cherche la réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste ?

Alors à tous mes amis blogueurs ou lecteurs qui êtes dans les parages de Paris le 5 novembre, sachez que j'aimerais beaucoup, beaucoup, vous y retrouver pour vous claquer la bise.

(Et puis vous pourrez la rencontrer, la réponse, il est même blogueur ;-).

8 commentaires

Blogueur, Monsieur est trop bon mais je ne suis qu'un petit joueur avec mon pédéblog de filles ;-)
Je pourrai te claquer la bise aussi, même si je te roule des pelles tous les jours ?

sinon, au pire, on peut toujours interroger Google pour connaitre la réponse a la grande question : http://tinyurl.com/4v25wb.
Je ne suis pas blogueuse, à peine commentateuse mais définitivement lecteuse, alors je me permet de glisser un bon voyage, en espérant que l'Assassin ne soit pas The Restaurant at the End of the Universe :-)

Eh bé wouala. Je vais perdre à nouveau la réponse et sa solution ;-)
zavez intérêt à revenir et un peu vite encore.
C'est qu'on s'habitue vite aux bizous dans le cou... hum.

Ah dommage. Mais auras t'on encore le plaisir de te lire !? J'espère bien... ;-)

Dans tous les cas, good luck :-D

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes