Cinq gus dans un garage

Cinq gus dans un garage embêtent Christine Albanel.

Vu le nombre de sociétés particulièrement innovantes dans le secteur incriminé qui ont été créés par une poignée de gus dans un garage, le cabinet de Mme la ministre de la culture montre une fois de plus sa grande connaissance du terrain. Il est vrai que l'innovation a déserté celui des industriels de la création depuis quelques décennies. Et en matière de comparaisons douteuses, que peut-on bien attendre de la part de gens qui ne voient qu'une débauche de pirates, de dealers, de terroristes, de violeurs (j'en passe et des meilleurs) dans ce « grand vide juridique » aux mains de la mafia qu'est le réseau internet dans leur vision du monde ?

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes