Sortons défendre un internet libre

jaimelesartistes.fr, un site de pure propagande où quelques artistes se font manipuler par le ministère de la culture, est mis à terre par quelques gus dans leur garage.

Du point de vue sociétal, HADOPI tombe à un bien mauvais moment. Une cible première évidente de la loi est la jeunesse et il est bien mal venu de s'attaquer à la jeunesse en période de crise et d'interrogations profondes sur l'avenir. En de tels moments, l'existence de "soupapes de sécurité sociales" est fondamentale pour éviter que le malaise ne se cristallise en mouvement de masse. Rappelons-nous, pour les plus âgés d'entre nous, la manifestation en faveur des radios dites libres... Un million de gamins dans la rue pour des clopinettes, une erreur politique majeure. Nous nous dirigeons tout droit, j'en ai bien peur, vers un équivalent à propos d'HADOPI.

Daniel Glazman analyse HADOPI.

Dans le fleuve, ou plutôt le torrent de publications contre HADOPI, j'avais relevé une phrase d'un député qui indique que le gouvernement ne sera sensible qu'à un vrai mouvement physique, c'est-à-dire une manifestation. Je ne retrouve plus la source, je n'arrive même plus à suivre le délabrement de ce projet de loi imbécile et odieux. Quand est-ce qu'on sort dans la rue défendre notre internet comme un espace de liberté ? Si ça ne se fait pas, alors nous aurons prouvé que le web 2.0 ça peut, au mieux, servir à organiser quelques flash mobs bien moutonnières ou des sites pour poser.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes