HADOPI, dépité

Joli discours de Christian Paul en question préalable avant le vote de la loi HADOPI, mais vu le niveau de ridicule atteint par les partisans de cette loi ils ne pouvaient que jouer la surdité totale et la fuite en avant.

Je me pose toutefois une question sur la faible mobilisation des députés de l'opposition pendant le vote. Si quelqu'un au fait des subtilités de l'Assemblée nationale pouvait m'expliquer comment un texte aussi délirant peut être voté par seulement seize députés sans qu'il soit possible pour l'opposition de faire venir une dizaine de collègues pour faire basculer le vote, je lui en saurais gré.

J'espère, comme beaucoup le pensent, que ce texte demeurera inapplicable. Dans tous les cas la France sera observée de près partout dans le monde comme l'état démocratique le plus répressif dans un des rares domaines où elle avait une chance de se développer économiquement (Ars Technica parle de ligne Maginot de l'internet). Elle sera ridiculisée et perdra un peu plus de sa déjà faible attractivité, alors que rien n'est plus simple que d'aller monter un business internet ailleurs. Enfin je fais le pari que cette loi n'améliorera pas d'un iota les profits des majors, alors qu'elle a été faite sur commande par ces derniers.

Mais surtout je suis dépité par la politique à la française, et par là je ne veux pas seulement parler de nos élus. Les français sont, vraiment, des veaux. La loi Olivennes n'est pas juste une absurdité, ce qui est grave est que son vote montre qu'on peut aujourd'hui en France faire passer ce que l'on veut en matière de répression et de surveillance. Christine Albanel se traînera longtemps le boulet HADOPI aux pieds, alors qu'on doit sabrer le champagne au ministère de l'intérieur. Retenez cet acronyme : LOPPSI, car en matière de délires de filtrage sur internet, vous n'avez encore rien vu.

P.S. Lire aussi :
- chez Tristan Nitot : HADOPI la fin
- le communiqué de l'April : HADOPI - projet de loi inadapté, inacceptable, inapplicable, d'ores et déjà dépassé
- la Quadrature du Net : HADOPI : pénible accouchement du monstre à l'Assemblée

2 commentaires

Simplement, quand un président de séance décide de faire le vote sur l'ensemble à la suite des discussions, sans accorder de suspension suffisamment longue, alors que les votes sur l'ensemble ont habituellement lieu le mardi juste après les questions au gouvernement, on ne peut pas faire grand chose (sauf à inventer la téléportation).

Déjà confondre pirate et téléchargement c'est une belle connerie...

Qui c'est le pirate ?
Celui qui télécharge ou celui qui vole des informations/hack et les diffuse sur des plateformes intouchables, protéiformes ou bien est-ce l'internaute lenda qui télécharge cette mise à disposition ?
Cet internaute lenda achèterait-il se qu'il télécharge si ce n'était plus possible (ce qui me fait bien rire au passage) de le télécharger ?
Effectivement rien ne sauvera les majors sur ce plan.

Les pirates sont "intouchables" (c'est leurs motivations en tout cas) et les réseaux ne cessent de trouver des solutions alternative pour continuer leur activités qui par ailleur ne sont absolument pas distinguable de la sphère informatique !
Le piratage, en effet, ne date pas du téléchargement ni de l'internet mais il est intrinsèque à l'informatique !
Le truc le plus drôle c'est que ça va enrichir un peu plus les pirates qui ouvrent des VPN payant totalement cryptés :)

Que de confusion dans la compréhension de la problématique !!!

Message personnel à Michel Blanc que je ne félicite guère de son intervention dans la grande messe du 20h sur nos télés ! Suite à un échange à propos d'un film que le magasinier de son magasin de distribution de bouff aurait vu en divx, il lui rétorque :"Ok je fais pareil avec ton camembert, je le mets dans ma poche". Bordel, un mec pété de tunes qui comprend rien au monde !!!

Personnellement, passer des soirées sur des listing à chercher des sources de téléchargement les plus correct possible, je vous assure que c'est bien moins fun que de se balader chez un commerçant et d'acheter le produit packagé !!!

Comment voulez-vous que des politocards obligés de surfer sur iphone car leur réseau interne sont totalement bridé comprenne quelque chose ?!!!

J'aurais pu ou peut-être du construire un argumentaire bien plus structuré et percutant mais vraiment vous ne m'en donner plus le courage...

Cette inepsie que l'on nomme loi est absolument une marque de plus d'un système en décalage total avec la réalité. A coté de la plaque, je crois que y'a plus rien à faire a part peut être lancer une grande campagne de boycotte du paiement de l'impôt sur le revenu ! Si une majorité y participe on va voir qui tient la souveraineté d'un pays !!! Non mais ! je suis vraiment en boule... Grrrrrrrr


Moi je ne demande pas mieux que d'aller acheter vos produits culturels ! Dans l'impossibilité de le faire financièrement, je suis prêt à persévérer dans mon comportement que vous qualifié de PIRATE.
Ou alors je part en Somalie détourné des cargos... j'hésite au moins le mot ne serait pas galvaudé ;-)

Bordel ça me fatigue ces conneries... Désolé pour la vulgarité, les fautes d'orthographes mais j'ai vraiment pas envie de faire d'effort :(

Alors, c'est pour quand l'implosion de ce gouvernement ?

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes