Tag video, c'est pas gagné

Il y a quelques jours je rapportais les déboires du tag <video> (au détour de la mort de XHTML 2) liés essentiellement au désaccords entre les éditeurs de navigateurs sur le ou les codecs à utiliser. En espérant ne pas trop me tromper en traduisant les propos de Ian Hickson, la situation se résume ainsi :

  • Apple ne veut pas implémenter Ogg Theora dans QuickTime par défaut (donc dans Safari), citant essentiellement l'inexistence de décodeurs matériels (indispensables pour sa plateforme iPhone en plein boom) et l'incertitude sur d'éventuels brevets logiciels sous-marins représentant un risque juridique et financier
  • Google a implémenté H.264 et Ogg Theora dans Chrome, mais ne peut pas fournir la licence du codec H.264 aux tiers qui redistribuent Chromium, et pense que la qualité de Ogg Theora n'est pas adaptée au volume géré par YouTube (voir plus loin)
  • Opera refuse d'implémenter H.264, dénonçant des coûts « obscènes » pour licencier les brevets
  • Mozilla ne veut pas implémenter H.264 à cause de l'impossibilité pour eux d'obtenir une licence qui couvrirait leurs distributeurs tiers
  • Microsoft n'a pas indiqué sa position vis-à-vis du tag <video> (j'ai lu à plusieurs reprises qu'ils auraient indiqué n'avoir pas l'intention de l'implémenter pour l'instant)

Rien sur Adobe, qui pour le moment doit bien se marrer. Car tant que ce merdier continuera, Flash demeurera le plugin dominant sur le web, du moins quant il s'agit de diffuser autre chose que des publicités et des animations marketing.

La réaction classique des geeks consiste à dire que ce n'est pas un problème, après tout il n'y a pas de format imposé pour les images affichées via le tag <IMG>. La preuve, Jean vient ici me dire que pas de problème mon gars, ça fait même deux ans qu'il le fait sans bouger les oreilles avec le petit bout de logiciel qui va bien, lequel serait (ô joie) open source et tout et tout. Problème, x264 est peut-être un logiciel libre, mais d'une part il ne résout absolument en rien les problématiques de distribution et donc les royalties et le labyrinthe de licences que le groupe de brevets MPEG LA impose aux distributeurs de logiciels, d'autre part aucune entreprise censée ne peut s'amuser à embarquer du code GPL dans un logiciel propriétaire à cause de la nature virale de la licence GPL qui l'isole et la rend peu populaire auprès des éditeurs. x264 est peut-être super pour comprimer des vidéos, mais côté lecture il n'y a rien de grand public pour l'instant, à part VLC qui n'est pas particulièrement répandu chez la ménagère de moins de 50 ans, ni particulièrement bien intégré dans tous les navigateurs du marché. Je vois mal en quoi x264 apporte une solution.

Il y a également la problématique de la qualité des codecs. Chris DiBona de Google a affirmé récemment que si YouTube devait passer à Ogg Theora et maintenir un semblant de qualité équivalente à l'existant, ça consommerait toute la bande passante disponible sur internet. Greg Maxwell a mal pris la remarque et publié une comparaison entre Ogg et H.264. Selon lui, c'est un faux problème. Selon les détracteurs d'Ogg, ça reste un vrai problème car l'optimisation de ce codec pourrait bien se cogner contre le mur des brevets logiciels s'il s'approche trop de la qualité de H.264 (qui peut encore prétendre aujourd'hui que les brevets permettent de protéger l'innovation ?). Quant à moi, j'ai tout simplement chargé les vidéos publiées par Greg et voici le résultat comparé entre H.264 et Ogg, respectivement :

video-h264.jpg

video-ogg.jpg

Comme je le disais, c'est pas gagné ;-).

19 commentaires

Là, tu trolles.
Ça semble plutôt être un problème de P-frames. Et quelque soit le codec vidéo utilisant l'alternance images clés/images intermédiaires, s'il est mal géré à la lecture, t'auras toujours ça.

Indubitablement, le codec H.264 est bien plus mature que le codec Theora. A bien des égards, le décodage du codec H.264 est bien mieux implémenté que celui du codec Theora (Comme le montre ton exemple avec QuickTime... un produit Apple qui concentre ses effort sur H.264 ;) Si ça c'est pas un appeau à Troll !)

Ceci dit, en ce qui concerne la balise Video, cela importe peu et cela pour plusieurs raisons.

1. La maturité technologique
La vidéo ouverte sur le Web en est à ses balbutiements. Actuellement, il n'est pas possible d'exploiter le potentielle de la vidéo ouverte de manière industriel. Mais c'est normal, il faut que la technologie mature. Sans un cercle vertueux du type expérimentation, normalisation, déploiement, rien ne ce passera. Pour ce que j'en voie, ça démarre bien dans la mesure ou ça expérimente (Mozilla et Apple joue le jeu du standard HTML5), ça normalise (Ian Hickson fait un travail de titan sur HTML5) et ça déploie (DailyMotion est en train de franchir le cap, et quoi qu'en dise Google, chez YouTube ils regardent de très près ce qui ce passe... ceci dit, réencoder des millions de vidéo, ça ne s'improvise pas sur un coin de table et je comprend facilement qu'ils décident de patienter encore un peu histoire de voir dans quelle direction soufflera le vent)

2. L'aspect agnostique du standard HTML5
A bien des égard, je trouve que c'est plutôt une bonne chose que HTML5 n'impose pas un codec donné. D'une part, ça laisse la liberté au éditeurs de faire les choix qui leur corresponde le mieux. D'autre part, HTML5 à la bonne idée de définir une balise <source> qui porte bien son nom. Mais le véritable intérêt de cette balise, c'est qu'on peut en mettre plusieurs et ainsi permettre au navigateur de choisir la source qu'il sera capable d'afficher. Ainsi, il est possible de produire la même vidéo sous plusieurs format d'encodage (dans une chaine de production, si tous les encodages différents sont réalisés au même moment, réaliser 1 ou n encodage à peu s'impacte sur les couts dans la mesure où c'est automatisable. Par contre ça peut couter très chère de devoir les faire à X jours, semaines ou mois d'intervalle).

Ainsi, l'expérimentation de Video for everyone que tu signales dans ton article sur la mort de XHTML2 montre bien qu'en l'état, on peut arriver à quelque chose de viable. Ceci dit, on est bien d'accord. Ce n'est actuellement pas exploitable industriellement... pour être précis, c'est possible de l'automatiser (et donc d'industrialiser son déploiement), mais le support de la balise <video> est trop peu rependu pour qu'on en retire un vrai bénéfice industriel à court terme (trop peu de valeur ajoutée par rapport à Flash pour le moment).

Pour l'instant on parle de technologie émergente et de potentiel. de mon point de vue il faut laisser et voir venir.

>l'incertitude sur d'éventuels brevets logiciels sous-marins représentant un risque juridique et financier

Apple ? ils ont peur de ça ? Je me marre... C'est pas comme si Apple etait une petite boite sans le sous. Ils sont donc en train de dire que chez Apple, ils n'ont pas autant de c**illes que chez Mozilla ?

Excuses bidon oui. Ils veulent surtout rentabiliser leurs investissements sur H264... Leur excuse sur le support matériel par contre, je les comprends (iphone, tout ça...).

Mais si personne pousse Theora, c'est sûr qu'on aura jamais de support matériel pour Theora.

Et sinon, pour ton problème de Theora je dirais : mauvais lecteur, changer lecteur ? Tu as pris quoi comme truc pour lire ça ?

@jeremie : d'accord avec toi, sauf

> trop peu de valeur ajoutée par rapport à Flash pour le moment


l'intégration de la video dans une page web, avec la balise video permet quand même beaucoup plus de choses (boutons personnalisables, applications de CSS, filtres SVG et cie... Bref, une intégration très poussé qu'on ne peux pas faire avec un plugin. Suffit de voir les démos de Mozilla...

@Laurentj

On est tout à fait d'accord. C'est bien pour ça que j'ai précisé "pour le moment". En effet, en l'état, Il n'est possible d'exploiter véritablement les avantages de la balise <video> que dans Firefox et dans Safari.

C'est bien et porteur d'un potentiel formidable, mais c'est encore trop marginal par rapport au marché pour en faire une véritable utilisation industriel.

Rajouter Nokia au moins pour le matériel, en fait tous les fabricants de mobile.

Apple, Nokia et autres ont justement les poches bien profondes pour ne pas se lancer dans une aventure qui pourrait leur coûter très cher.

Mozilla représente peanuts pour un patent holder sous marin. Pas intéressant.

Et se lancer dans une bataille contre les éventuels brevets coûte énormément à tous. La dernière a encore laissé beaucoup d'amertume : Le brevet Eolas sur l'insertion de vidéo dans une page Web.

http://www.w3.org/2003/09/pag

Allons allons, je suis sûr que tu as fait quelque chose de mal, tu as forcément fait quelque chose de mal ;)

Moi l'autre jour avoir voulu encoder vidéo en OGG Theora/Vorbis avec Handbrake. Et bien Firefox pas vouloir la lire du tout avec sa nouvelle balise.

Chez Adobe, ils ne rigolent, ils se fendent la gueule à longueur de journée.

La ménagère de moins de 50 ans ou même plus aura au moins la dernière version de VLC qui fonctionne bien ou alors tout ira à l'avenant et elle en sera restée à IE 6. En ce cas, effectivement elle ne connaîtra jamais les plaisirs de la balise vidéo. VLC : http://www.videolan.org/vlc/ Pour le reste il lui faudra bien installer et mettre régulièrement à jour Flash, Siverlight, Air et autre joyeusetés qu'on nous promet. Je ne vois pas la différence avec le composant Xiph surtout si ses développeurs fabriquent le petit installeur qui va bien le poser dans le dossier /Library/Components/ après l'avoir créé s'il n'était pas déjà là.

Je me suis sans doute mal exprimé et j'ai été mal compris. Je n'ai jamais pensé qu'une entreprise censée embarquerait du code GPL dans un logiciel propriétaire. Le but est de lire dans un navigateur et j'évoquais le recours à x264 pour décoder H.264 pour les logiciels libres. C'est ce que fait VLC et c'est même eux qui on développé le truc, justement pour ça et pour ne pas payer de royalties. Partant de là Firefox pourrait très bien décoder H.264 gratos.

Ils pourraient aussi se servir des bibliothèques embarquées dans chaque OS puisque tout le monde décode ça au niveau système, y compris Vista. En effet H.264 n'est pas une nouveauté réservée au net. Il est utilisé maintenant depuis années par ceux qui travaillent ou diffusent la vidéo, satellites, web télés, etc. J'ai même constaté qu'on trouvait sur les réseaux P2P des films HD en 720p encodés en H.264 et encapsulés mkv. Quand on sait le succès qu'ont fait les piristes au mp3 on se dit que Theora va avoir du mal.

Mais là n'est pas la question. On veut pouvoir lire les deux et que ça soit facile pour la ménagère d'y réussir. Or chez Firefox on ne veut pas utiliser les bibliothèques des OS. On pense que cela aurait pour effet de fragmenter le marché en permettant à d'autres formats d'être utilisés, chacun n'en faisant qu'à sa tête. Je viens de le lire dans un topo d'ArsTechnica qui fait le point sur la polémique :

http://arstechnica.com/open-source/news/2009/07/decoding-the-html-5-video-codec-debate.ars

En ce cas il y a effectivement des raisons d'être pessimiste. Nous verrons bien. Mais je persiste à penser qu'à terme on lira les deux. Car il faudra bien.

Pour ceux qui ont des problèmes avec les Ogg. J'ai commencé à bidouillé tout ça depuis que le Webkit gère la balise video, aussi ai-je eu le temps d'expérimenter un peu tout ce qu'on peut trouver pour l'encodage. Croyez moi, pour faire de l'Ogg et du bon, rien ne vaut le bon vieux QuickTime d'Apple la couarde qui a si peur des brevets dormants. Ou plutôt si : procurez-vous MPEG Streamclip admirable couteau suisse de la vidéo. On en sort pas car il puise ses ressources dans la bibliothèque QuickTime.

http://www.squared5.com/

Auparavant vous aurez pris soin d'installer XiphQT.component dans /Library/Components/ répertoire que vous créez s'il n'est pas déjà là.

http://www.xiph.org/quicktime/

Profitez-en pour aller déposer dans /Library/QuickTime/ x264Encoder.component, xvidEncoder.component, mp4vEncoder.component. Cnerchez sur VersionTracker, ce sont aussi des composants utiles. Un conseil : imprimez le foutu manuel que vous trouvez dans le menu Aide et lisez-le. C'est en français, pas très long et on apprend beaucoup.

Ceci fait ouvrez votre vidéo dans MPEG Streamclip, vous pourrez la redécouper à l'image près, la tronquer, la redimensionner, enlever les bandes noires, modifier la luminosité, le contraste, la formater tout de go pour iPod/iPhone, etc. et enfin l'exporter en Ogg ou autre. Vous pourrez même encoder direct pour le net votre film DV monté avec amour dans iMovie. C'est mieux car plus précis que QuickTime.

Ce truc est propriétaire mais gratuit et c'est merveille que d'avoir ça pour nous servir. Jamais rien trouvé d'aussi bon en libre… Tiens je vois sur le site que la prochaîne version 1.9 beta supporte le mkv ; pour le P2P ? Sale temps pour Theora.

> ça fonctionne parfaitement chez moi

Tiens là je rejoins complètement François... Chaque fois que j'explique (et c'est long) mes problèmes liés à linux, je trouve toujours quelques acharnés (ou veinards qui n'ont pas souffert) pour me dire "ça fonctionne parfaitement chez moi".

Et je leur réponds, depuis des années, que tant que ce ne sera pas aussi facile et transparent que Windows ou Mac, les gens ne passeront pas à linux.

C'est la même rhétorique, et malheureusement ça ne fait pas avancer le débat. Je le déplore parce qu'à chaque fois en face je vois des gens étonnés et qui pensent sincèrement que c'est facile.

C'est bien curieux:

http://www.pescadoo.net/tmp/bunny.html

J'utilise XiphQT, le codec Theora sous forme de composant QuickTime. Ce qui me conforte dans le choix de déléguer la video au moteur multimedia de l'OS, solution plus modulaire (one plugin, many codecs) et ergonomique (consistence de l'UI: même fonction même widget, avance/recul précis à l'image, pas de saletés en surimpression, idéalement correction audio et video de medias souvent indigents, tout ça n'étant pas vraiment le job d'un navigateur sauf à exiger des développeurs de devenir des geeks de l'audiovisuel).

J'ai conscience que ça n'est pas "industriel" mais ça démontre qu'on n'en est pas loin, le problème essentiel restant les brevets sous-marins.

@ j.y.bernier

Oui pour les brevets dormants mais en ce cas d'utilisation des bibliothèques media locales l'éditeur de l'OS n'est pas responsable. L'installation du composant est du fait de l'utilisateur et son développement celui de Xiph. Rien à tirer de ces gens, ils sont insolvables et n'ont pas de plan de distribution de produit high-tech genre téléphone mobile à succès qu'on pourrait torpiller en cas de support du format ouvert menacé par une foule de brevets dormants. Et il faut garder en mémoire que même quand il n'y en a pas on en trouve, même si on est sûr de perdre on poursuit, car la seule action en justice est suffisante pour nuire à un travail de développement serein et sans nuages à l'horizon.

Encore un exemple que cela va être dur-dur pour Theora. Un disque dur multimedia pour stocker ses films HD, qui ne le fait pas :
http://www.macgeneration.com/news/voir/135609/lacinema-rugged-hd-du-1080p-dans-votre-poche

Bien sûr on est pas dans une page web… Mais quand même.

salut,
perso j'utilise le logiciel suivant pour encoder en *.ogg et c'est nickel :
www.erightsoft.com/SUPER.html

[NdA : le site ci-dessus référencé est d'une mocheté telle qu'il tue probablement un chaton à chaque visite et m'a poussé à aller regarder ce que Google suggère quand on commencer à taper "erightsoft super" dans le formulaire de recherche. La quantité impressionnante de réponses à "erightsoft super spyware" et "erightsoft super virus" ne m'ont pas incité à aller chercher plus loin. Lecteurs, cliquez sur le lien ci-dessus à vos risques et péril.]

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Billets plus ou moins similaires

Archives mensuelles

Notes récentes

  • Un repas de fête

    Un repas de réveillon improvisé et entièrement fait maison, à quatre mains : En apéritif, des bretzels (graines de pavot, sésame et mélange de graines...

  • Une simple question d'égalité

    L'indifférence est pire que la haine. En particulier l'indifférence de cette fameuse catin qu'on appelle « opinion publique ». L'avantage des opinions anti-mariage pour tous...

  • François, sans filtre

    Hier matin, un homme bien ne s’est pas réveillé. Un hommage sans filtre à un François, par celui grâce à qui j'ai eu le plaisir...

  • Ce qu’il faut pour être heureux

    Ce qu’il faut pour être heureux Il faut penser ; sans quoi l’homme devient, Malgré son âme, un vrai cheval de somme. Il faut...

  • La Nouvelle Calédonie en 6 minutes

    À huit jours du second tour de l'élection présidentielle française 2012 (cuvée « Casse-toi pov’con ! »), je voudrais partager cet aperçu de la Nouvelle-Calédonie...