Tour du monde (8ème)

Et c'est parti pour environ 27 heures de voyage entre Nouméa et Paris, dont une bonne vingtaine dans un sèche-cheveux volant. Je ne veux même pas calculer mon empreinte carbone, et c'est mon huitième trajet depuis l'autre bout du monde. J'espère juste que nous ne côtoierons pas une sonde Pitot mal embouchée.

A demain à Paname les amis. Et à très bientôt pour Paris Web ! (Il reste peu de places, dépéchez-vous de vous inscrire.)

P.S. Bien arrivés à 4h ce matin. Le vol de Tokyo est un très mauvais plan, plus long (une heure de roulage en tout entre atterrissage et redécollage à Narita !) et bien moins pratique question horaires que celui d'Osaka qu'Air France a supprimé le week-end :-(.

Un commentaire

Bon retour ... et pour l'empreinte carbone, c'est vrai que c'est gênant ... mais on va rien dire pour cette fois ;-)

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes