A propos et mentions légales

François NonnenmacherA propos de l'auteur

François Nonnenmacher, expert web, fondateur d'Ubiquitic, conférencier, écrivain.

A propos de ce site

Ce site est composé de deux blogs, l'un en anglais plutôt orienté business et technique web, l'autre en français que plus d'un ont qualifié d'éclectique, sans doute pour ne pas froisser son auteur qui pourtant en a vu d'autres. Si un contenu périlleux pour votre travail a échappé au Proxy à la con™ de votre entreprise, je vous suggère de changer de boulot ou d'arrêter de surfer depuis votre « bureau paysager ».

Les conditions d'utilisation

Ce site n'est pas un lieu public, vous êtes ici chez moi. Votre liberté d'expression y est grande tant que vous y respectez quelques règles de bienséance, mais elle s'arrête là et quand je le décide.

Le contenu de ce blog ne peut pas être réutilisé sans mon consentement préalable, que j'ai jusqu'ici généralement donné aux personnes qui ont eu la courtoisie de m'en demander permission pour un usage légitime.

Mentions légales

Ce site est soumis à la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 dite « pour la confiance dans l'économie numérique », en particulier son article 6, dont l'alinéa 4 mérite une exergue :

Article 6, alinéa 4 : Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2 un contenu ou une activité comme étant illicite dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion, alors qu'elle sait cette information inexacte, est puni d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15 000 Euros d'amende.

Dans la mesure où il s'agit d'un site personnel, ladite loi ne m'oblige qu'à vous communiquer les coordonnées de mon hébergeur : la société Joyent, sise au 767 Bridgeway, Sausalito, CA 94965, Etats-Unis d'Amérique.

Si le caractère international du web semble avoir quelque peu échappé au législateur français, j'espère vous rendre service en vous rappelant que l'exposition juridique d'un hébergeur américain à la loi franco-française sus-citée est nulle.

C'est pourquoi, si pour quelque raison que ce soit il vous prendrait l'envie de me chanter pouilles pour un contenu publié ici-même, je ne saurais trop vous conseiller de m'écrire directement à l'adresse de courriel qui est placée en évidence dans le bandeau en haut de cette page.

Enfin, ayant quelques affinités avec le droit et n'étant pas plus sensible à l'intimidation qu'à la polémique, il me semble utile de préciser à certains esprits aussi chagrins que procéduriers que mon avocat est particulièrement calé en matière de communication en ligne et de ses responsabilités.

Archives mensuelles

Commentaires récents