1er décembre 2004, journée mondiale contre le sida

Je viens de relire mon billet de l'année dernière sur la journée mondiale contre le sida et j'ai un sentiment de vide devant le peu de chemin parcouru en ce bas monde. Toujours pas de progrès marquant dans la lutte contre ce foutu virus. Tout juste quelques mots, ces jeux de mots politiques où le pathétique le dispute à l'impuissance lorsqu'on entend l'ONU surfer sur la vague du terrorisme et l'épouvantail de la sécurité du nord contre le sud, histoire d'avoir quelque chose à dire en ce triste jour.

Ironie de timing ou sens de l'humour noir, c'est aujourd'hui que je me suis décidé à aller chercher mes analyses après trois angines blanches et deux otites à répétition. RAS, tout va bien. Mais bon sang (pouf pouf !), ce que je peux détester cette angoisse de l'attente de la délivrance du verdict...

Pour Marc, Clews, Franck, Thierry et tant d'autres, vivants et morts qui méritent qu'on pensent à eux plus qu'une fois par an.

Sortez couvert !

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes