La piste cyclable du boulevard Magenta

La piste cyclable du boulevard Magenta est le plus court chemin pour aller de vie à trépas : explications et travaux pratiques.

Je suis soulagé de voir que son casque l'a protégée, mais un jour il y aura un accident mortel. Car cette voie, ironiquement baptisée « parcours civilisé », est une tuerie ! A chaque fois que la prend je frôle une demi-douzaine de fois l'accident, pour toutes les raisons évoquées par Veuve Tarquine dans ses billets, et quelques autres comme la pente (dans le sens Barbès vers République) qui facilite la prise de vitesse et l'aménagement complètement stupide des croisements qui font que les piétons patientent pile sur la piste cyclable au niveau des feux rouges.

Il y a beaucoup de choses à dire sur l'aménagement des pistes cyclables à Paris — il faudra que je filme un jour la traversée boulevard et pont de Bercy avec les feux pour vélo qui sont vert en même temps que ceux des voitures qui les croisent, ou les virages sans visibilité piéton-vélo — mais Magenta, de ce que j'ai vu jusqu'ici, c'est le pompon, l'archétype de ce qu'il ne faut pas faire.

Je suis entièrement d'accord avec Veuve Tarquine, rendez-nous les couloirs de bus élargis.

28 commentaires

Je fais parti des Verts et d'une assos de cyclistes (le MDB). On n'est pas toujours d'accord! Par contre, tout le monde semble penser qu'il y a des ratés, dont le fameux bd Magenta. Je crois que la mairie y travaille, on peut pas toujours réussir des projets du 1er coup!
Amicalement.

@ Julo : on a le droit à l'erreur oui. Mais parfois — non, de plus en plus souvent en fait quand je vois les NOUVEAUX aménagements, comme la place Léon Blum — je me dis que ceux qui "pensent" les infrastructures pour les cyclistes n'ont jamais vu un vélo de près. Un exemple : tous les nouveaux parkings sont maintenant équipés avec une ridicule épingle à cheveu qui arrive à la moitié du cadre, impossible d'y attacher les deux roues (déjà une avec le cadre relève souvent de l'exploit). Résultat : je fais comme tous les cyclistes qui n'ont pas envie de se faire piquer leur vélo, je l'attache au mobilier urbain !

Mon billet était super mal foutu : ce n'est pas le vélo c'est mon casque qui s'est cassé sous le choc... L'aménagement des pistes cyclables est effectivement un travail sérieux... mais il semble bien qu'à Paris on n'en a pas encore pris la mesure...

les nouveaux parkings en épingle à cheveu cumulent plusieurs handicaps :
* ils permettent à des moto de se garer le long du parking, en prenant la place d'une demi-douzaine de vélos (vu tous les jours rue d'Alleray :-( ) ;
* ils ne facilitent pas l'équilibre du vélo ;
* ils sont moches.

à Malte, ils les ont... en forme de vélo (j'aurai dû en prendre en photos), aussi pratique que notre mobilier urbain, mais indiquant bien la couleur.

sinon, dans la série des couloirs à vélo : le boulevard Vincent Auriol dans le 13e. un vrai couloir de vélo sur la chaussé en site propre. Superble. Un peu de sonnette pour avertir les piétons. Mais :
* certains automobiliste, malgré ce site propre, ne regardent pas en tournant à droite (et j'ai eu une belle frayeur -- heureusement j'ai crié fort) ;
* les jours de marché, disparition du site pour faire place aux camions des marchands, et on se retrouve avec les voitures sur un bout de voie réduit. alors que s'ils avaient mis leur couloir à vélo en site propre à gauche de la chaussée au lieu d'à droite, ce problème n'existerait pas (et le précédent non plus d'ailleurs) ;
* il y a parfois des véhicules garés dessus au niveau des bâteaux d'accès aux parkings privatifs, et là on est parfois bien coincés, obligés de descendre.

Intéressante, cette position du militant qui s'annonce comme tel et pour lequel le bilan est globalement positif. Un air connu.

Sinon je suis, de mon égoïste point de vue, satisfait de la place Léon Blum où, le long du commissariat de police, la Mairie vient d'amménager une trentaine de places, malheureusement trop courtes et trop larges, et en dévers, consacrées aux deux-roues à moteur, avec cet ancrage bas en forme de U inversé extrêmement pratique, et suffisamment d'espace pour garer même mon paquebot. Evidemment, comme s'ils ne disposaient pas alentours de places adéquates, il arrive qu'un vélo s'y attache, se retrouvant ainsi presque à l'horizontale.
Alors, la solution pour ces épingles ? Le vélo à béquille. Et tant qu'à faire, autant y ajouter un moteur.

@Denys : ah ah, oui la part belle est pour les "2 roues" à moteur, et trois épingles à cheveux au bout pour une poignée de vélos.

Petit témoignage au sujet des pistes cyclables aménagées sur les trottoirs. Il y a quelques années déjà, un peu avant l'an 2000, Denis Baupin qui était alors conseiller municipal du 20é arrondissement présentait les futurs "aménagements cyclables" des boulevard des maréchaux. Il avait réussit à convier en catimini une demie-douzaine de personnes à la réunion. Je m'y suis retrouvé par hasard, venant pour un tout autre projet, avec un autre collègue cycliste. Les autres personnes présentes ne pédalaient plus ou n'avaient jamais pédalé. Quand nous avons vu les plans proposés, nos cheuveux se sont dressés sur nos têtes : aucune piste prévue n'osait prendre le chemin direct du boulevard, elles louvoyaient dans les rues adjacentes. Exception faite des allentours de la porte de Vincennes où nous avions une simple bande sur trottoir, coincée entre arrêt de bus et commerces. Notre réaction a été immédiate et univoque : "Ta piste, on ne la prendra jamais, elle trop dangereuse pour les piétons comme pour nous, nous resterons dans les couloirs de bus !" Aujourd'hui effectivement, la piste existe et presque personne ne l'utilise. Depuis Baupin a perpétré les mêmes erreurs à grands frais et à grande échelle. Cet élu est néfaste tant pour le vélo que pour l'écologie à Paris. Il serait temps que Les Verts s'en rendent compte.

Bonjour,
je "tombe" par hasard sur vous, et c'est une chance de pouvoir vous adresser un commentaire DE PIETON DU BD MAGENTA !
Il y a qq années, je suis allée à la mairie, au sujet du carrefour boulevard Magenta/rue du Fbg St Martin :
le feu vert du passage piéton est synchro avec la flêche verte autorisant les voitures sur le bd à tourner à droite dans la rue du Fbg St Martin. C'ést de l'assassinat de piétons organisé.
Le service de la mairie du Xème me répond : on est au courant, 2000 morts piétons enregistrés dans le quartier. Une amélioration est à l'étude.
Dans les faits, depuis les pistes cyclables, c'est devenu un cauchemar d'être piéton dans le quartier.
Quand vous traversez comme piéton le Bd magenta, vers la rue de Nancy, des utilitaires sont tout le temps stationnés sur des places de livraison, stupidement prévues au niveau des feux et du passage protégé. Ainsi la vue est complètement obstruée, on ne voit pas arriver les cyclistes qui déboulent à toute berzingue (ça descend).
Vlam, en pleine poire;
De part et d'autre du Bd magenta, niveau Place Bonsergent, on descend du bus SUR la piste cyclable.
etc
c'est pitoyable.

2000 piétons morts enregistrés dans le Xème ? Pourquoi ai-je du mal à croire à ce chiffre ?

Bonjour François,
ça m'a bouleversée d'entendre cette horreur Je me suis informée davantage. Il y a eu des manifestatons d'associations de piétons à ce sujet.
Je ne cache pas mes sources d'information : département urbanisme de la mairie du X
Quand à la piste cyclable sur le trottoir du bd Magenta, venez voir par vous même.
cordialement

Selon cette page sur le site de la mairie de Paris :
http://www.paris.fr/portail/deplacements/Portal.lut?page_id=317
il y a eu 23 piétons tués DANS TOUT PARIS en 2005. Donc le chiffre de 2000 pour le seul arrondissement du Xème me semble totalement farfelu.

Je précise qu'il m'aura fallu moins d'une minute pour trouver ce chiffre, ce n'est pas dur de se renseigner avant de colporter n'importe quoi.

Et je connais bien la piste cyclable du bd Magenta, il suffit de lire ce billet !

en réponse :

je comprend votre effarement. je ne colporte pas des rumeurs, c'est juste un billet sur un sujet :
la violence des comportements de la circulation urbaine.
Je trouve inepte que maintenant, les piétons soient obligés de subir , en plus de la violence au volant, celle des cyclistes.
Sur le Bd Magenta, et en général en ville, les piétons risquent à présent le heurt trop souvent avec les cyclistes. Je connais 36000 témoins de ce mécontentement piéton, si vous doutez.
Le comble est de se faire "engueuler" par des cyclistes très rapides , pour oser marcher sur le trottoir ;
Comprenez bien : on est obligé de traverser la piste cyclabe à tout instant, à cause de la configuraton.
Le chiffre de "2000" , je l'ai entendu, je ne mens pas, c'était sur +sieurs décennies. Un des arguments du chantier futd'ailleurs de "civiliser" la circulation. Hélas nombre de cyclistes sont des fous du guidon.
Si vous vous contentez d'informations sur le web,c'est sommaire.
cordialement.

"Si vous vous contentez d'informations sur le web,c'est sommaire."

Merci pour cet éclat de rire, ça fera une jolie conclusion pour tous vos amalgames. Le fautif ici, c'est la mairie et son aménagement routier meurtrier, ce ne sont pas les cyclistes, qui sont dans l'ensemble moins "fous du guidon" que les piétons de paris sont des fous sur l'asphalte à ne jamais regarder ce qui se passe autour d'eux (surtout derrière, AUCUN piéton ne regarde jamais derrière lui avant de mettre ses pieds sur la route pour traverser).

je n'ai pas eu l'intention d'entamer une polémique.
Simple observation au quotidien :
circuler à pied sur le trottoir Boulevard Magenta (entre autre) est devenu un cauchmemar à cause des vélos.
Votre ton en réponse finit par me déplaire.
J'étais tombée par hasard sur ce blog, je le quitte.
Il y an a beaucoup d'autres où les billets sont légers et respectent tous les points de vue.

Mon but n'est pas non plus de polémiquer. Désolé pour le ton, mais j'avoue que vous voir jeter des chiffres en l'air qui ne veulent rien dire, et rejeter la responsabilité sur les cyclistes qui n'en peuvent mais, m'a sérieusement énervé. Montez donc sur un vélo et descendez ce boulevard, vous changerez peut-être (j'espère) de point de vue !

je circule sen vélo depuis 7 ans mais chaque fois que je prends les pistes du bd magenta ,je frise l'apoplexie...on devrait poursuivre mr beaupin pour mise en danger de la vie d'autrui tant ces équipements sont mal conçus...rendez nous no couloir de bus élargis..;bordures de trottoirs martyrisantes pour les vélos,piétons qui prennent les pistes pour des trottoirs,parkings à 2 roues qui débordent,signalisation + que merdique,merci la mairie de Paris(et dire que j'avais voté pour eux!eh bien on ne m'y reprendra plus).Mes dernières grande frayeur et mon premier gadin en 7 ans je me le suis pris sur ces satanées pistes...

bonjour,
hier soir (rentrant du boulot fatiguée de la semaine) j'ai encore une fois, comme piéton osant marcher sur le trottoir BD Magenta, evité de justesse un heurt avec un cycliste. Des gros utilitaires de livraison étant garés en débordant sur la piste, et comme ça descend, un cycliste arrivait avec beaucoup de vitesse. Pour éviter les voitures, il a fait un embardée SUR LE TROTTOIR.
je me répète, mais c'est quotidien.
Les raisons des plus forts sont toujours les meilleures.

Moi je ne compte plus les piétons qui traversent n'importe où n'importe comment, sans regarder, sous mes roues. Continuez donc à généraliser, ça ne vous mènera nulle part.

Monsieur,
je souhaitais sur ce blog exprimer le point de vue du piéton, dont le stress est aggravé, depuis la circulation des vélos sur les trottoirs.
Si je vous comprend bien, nous n'avons qu'à faire attention.
Sur les trottoirs il y a des petits enfants, qui ne voient pas la rue de la même façon que vous, une foule de personnes qui ne se déplacent pas vite ou ne sont pas très mobiles, à cause de l'âge, ou de problèmes de santé, ou toute sorte de raisons,
Encore une fois, ça ne fonctionne pas parce que les cyclistes s'estiment prioritaires sur les trottoirs, et sont nombreux à passer à des vitesses dangereuses pour des gens A PIED, sur des espaces étroits.
Mais vous semblez imperméable à comprendre ce que ça représente come violence, puisque ça ne vous concerne pas.

Tao, vous êtes la reine des généralisations et des amalgames qui ne servent à rien. S'il y a quelqu'un d'imperméable ici, c'est bien vous ! On a vraiment l'impression que vous n'avez pas lu mon billet ni les commentaires, vous avez votre point de vue borné de piéton, incapable de se mettre dans la peau des cyclistes et de reconnaître que vous n'êtes pas seule sur l'asphalte.

Bien sûr que les piétons doivent faire attention à ce qui se passe autour d'eux surtout LORSQU'ILS NE SONT PAS SUR UN TROTTOIR, tout comme les cyclistes doivent faire attention et NE PAS ROULER SUR LES TROTTOIRS. Et c'est absolument évident que les enfants méritent une attention de tous les instants, de la part de tout le monde et en particulier LEURS PARENTS.

Vous me fatiguez, vraiment.

assis un dimanche après midi d'été devant votre écran, vous ne pouvez pas vous empêcher les écarts de langage.
J'imagine comment vous pouvez être un lundi, dans le traffic et le bruit, sur votre 2 roues.

Bonjour. Pour ma part, je pense que les aménagements réalisés Bd Magenta permettent à un point noir de Paris de devenir un point gris. Reste à régler le problème du comportement des deux roues motorisées (en moyenne, 29% roulent dans les couloirs de bus, 1% sur les pistes cyclables !), ainsi que le marquage au sol plus prononcé des pistes cyclables et des couloirs de bus lorsqu’ils sont centraux. Avec ça, la situation devrait devenir quasi idéale et chaque mode de déplacement trouvera sa place sur la voirie.

Pour en savoir plus : http://ludovicbu.typepad.com/ludovicbu/2008/08/le-point-noir-d.html

sur la question du bd Magenta, je vous invite à lire un fil sur fr.misc.droit que j'ai initié hier, après avoir croisé une patrouille de police sur ce bd, au moment où j'ai osé quitter la piste cyclable...

http://groups.google.com/group/fr.misc.droit/browse_thread/thread/9c20da93bca662fc#

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes