Le proxy à la con (PALC)

Joël Ronez nous donne une définition d'anthologie qu'on devrait communiquer à tous les DSI de France et de Navarre : le proxy à la con.

Je n'y ajouterai que deux choses :

  • Le proxy à la con est une horreur pour le consultant externe, car il est le coupable légitime de 99,99% des « bugs à la con » des applications web (lenteurs, problèmes de cache, pages qui ne se rafraîchissent pas, j'en passe et des meilleurs). Il permet cependant de dégager en touche sur le mode « ce bug à la con est dû à votre proxy à la con, voyez avec votre service informatique à la con »
  • Sur sa conclusion, quand on sait ce qu’on fait on ne confie jamais les outils de communication à des informaticiens. JAMAIS ! (vous me le recopierez cent fois)

En fait, le syndrome du proxy à la con, c'est comme à la belle époque où il fallait appeler le standard téléphonique pour avoir un numéro extérieur. Et encore, dans la circonscription de facturation locale, appeler une autre région étant un motif de licenciement. Les entreprises où le service informatique décide seul de ce qu'on peut voir ou pas sur internet, de préférence sur le mode « tout ce qui n'est pas expressément autorisé est interdit » sont soit pilotées par des imbéciles soit staffées avec des andouilles (l'un entraînant souvent l'autre). Dans les deux cas, c'est problématique.

P.S. Et une excellente anecdote racontée par Matoo, où comment lire le courrier du coeur de votre patron grâce au proxy à la con !

P.S.2. Proxy à la con suite, l'empire contre-attaque.

5 Trackbacks

Proxy à la con, l'empire contre-attaque depuis François Nonnenmacher (FR) sur 29 mai 2009 12h19

Un geek paranoïaque qui cherche la reine de la douche (ou un truc dans le genre) tente de nous expliquer pourquoi le proxy à la con serait une bonne idée. Sans vouloir noyer mes chers lecteurs sous des explications techniques,... Lire la suite

Le proxy à la con le plus con de France depuis François Nonnenmacher (FR) sur 29 mai 2009 12h20

Grâce au PALC le plus con de France, la ministre du Numérique ne peut pas naviguer librement sur Internet. On applaudit bien fort les prouesses des informaticiens du ministère, et la débrouillardise du Premier ministre, qui contourne sciemment tout ça... Lire la suite

L'internet à la con pour tout le monde depuis François Nonnenmacher (FR) sur 29 mai 2009 12h22

Vous aimez le Proxy à la Con™ que les informaticiens de votre entreprise vous imposent pour votre bien ? Alors vous allez adorer le grand filtrage des internautes français. Sur une idée de Nicolas « je veux tout voir et... Lire la suite

L'informatique a bon dos depuis François Nonnenmacher (FR) sur 29 mai 2009 13h18

Autant lui envoyer directement un virus, au patron. Je ne suis pas parano de nature, mais là je vois un gros potentiel de nuisance pour diffuser de jolies saloperies dans un réseau. Et après on s'étonne que les DSI investissent... Lire la suite

Parfois, on a de bonnes raisons de partir... depuis François Nonnenmacher (FR) sur 29 mai 2009 13h21

Mon cher France Télécom, ainsi s'ouvre la jolie lettre que tu viens de m'envoyer juste après avoir reçu ma demande de dégroupage total auprès de mon fournisseur d'accès favori. Comme tu le dis si bien, oui, parfois on a de... Lire la suite

11 commentaires

d'ailleurs je suis chez un client grand compte, et je n'arrive pas à afficher ton billet : à la place, il y a marqué sur la page : "Vous avez essayé de consulter un contenu non conforme, et on t'emmerde." c'est bizarre :)

Alors hum... Comment dire ?

Oui donc... je dois passer par le standard pour les numéros extérieurs, à condition que ce soit pour la même circonscription de facturation locale, sinon il faut passer par une autre procédure (comprendre : mon téléphone portable :-P).

Ah, et c'est le service informatique qui décide seul de ce qu'on peut voir sur Internet ou pas, sur le mode « tout ce qui n'est pas autorisé est interdit », comme mettre à jour Firefox ou accéder à des sites comportant le mot « sexe ».

Ça n'a l'air de rien, mais vous n'imaginez pas à quel point nos législateurs sont grossiers et portés sur la chose ; une bonne partie de legifrance.gouv.fr et de journal-officiel.gouv.fr m'est inaccessible (les connaisseurs de mon environnement professionnel en apprécieront tout le sel !)

Le gros inconvénient des proxy à la con, c'est que Firefox me redemandait mon compteutilisateur/motdepasse toute les 3 minutes. Particulièrement pénible.

Le gros avantage, c'est que dans mon ancienne boîte, tout le service était branché sur switch. Et comme les mots de passe circulaient en clair, je parie que certain ont farfouillé dans les mails de leurs patrons.

en parlant de PALC, je n ai pas accès au blog.matoo.net

Je cite :
"Vous tentez d'accéder à un site non autorisé par la Politique Sécurité du Groupe . L'accès a été automatiquement bloqué par un filtre présent sur la plate-forme d'accès Internet du Groupe."

>quand on sait ce qu’on fait on ne confie jamais les outils de communication à des informaticiens. JAMAIS

Ha? parceque vous croyez que c'est nous, les informaticiens, qui decidons de la liste des sites ?

Et d'une un DSI n'est que rarement un informaticien, et de deux, on obeit aux direction metiers, chefs de services etc...

Notre metier, et on est payé pour ca, c'est de donner une solution technique : on mets en place le proxy comme demandé.

Ce que vous decrivez est plutot un "Proxy a la con vu par un blogeur a la con", non mais.

Ben j'ai la chance de voir que BNP Paribas, pour ne pas les citer, filtre assez bien. Ou alors c'est moi qui ne vais pas naturellement sur les mauvais sites ?
Mais BNP Paribas à une autre methode de filtrage : nous limiter à Internet explorer 6.0
Diablement efficace.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes