Du blogueur influent

Un billet influent de Cratyle sur ce qu'est un blogueur influent, avec cette définition que j'aime beaucoup :

Le blogueur influent est celui qui est le mieux capable de faire vivre et participer une communauté.

A contraster avec le Maître de Cérémonie Embruns qui tord le cou au blogueur influent, ou Versac qui s'en moque avec humour (un poil énervé quand même, le Nicolas).

Rien à ajouter, si ce n'est que l'influence est une notion relative qui échappe à une définition simple (sur quoi, sur qui, pourquoi faire ? ouvrez votre dictionnaire pour voir la longueur de l'entrée) et qu'elle n'empêche pas d'être influençable. C'est d'ailleurs la base du business model de certaines agences de buzz (dont certaines touchent le fond de la médiocrité, ce qui montre que pour toucher les plus influençables il peut être dangereux de passer par les plus influents).

En me relisant, en réfléchissant sur cette notion de buzz j'ai osé par le passé une corrélation entre influence et PageRank. Il y a peut-être matière à étude là ;-).

P.S. et un joli billet de Samantdi : De l'influence et autres considérations.

15 commentaires

(Blague privée : quand je pense tout ce que j'ai vécu avec toi après avoir traité un blogueur lointain de "traître" ;)

(On va dire que c'est la magie de la blogosphère et de l'amitié.)

@François: marrant, ces liens...

La corrélation entre page-rank et influence a l'air de marcher tant qu'on ne trouve pas de stratégie trop élaborée pour améliorer un page rank. Après... je me demande si tous les critères/classements ne deviennent pas bien trop pipés, ou plutôt si ils ne finissent pas surtout par exprimer le talent pour monter dans un classement?

Mais tout est relatif Cratyle. Si mon PageRank est élevé, alors je suis un influenceur intéressant pour quelqu'un qui cherche à augmenter le sien. La preuve, il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive de demande de publication de liens sous forme de sponsoring.

Et le talent pour monter dans un classement n'est-il pas en soi une forme d'influence ? (Je ne parle pas du "gaming", du truandage d'algorithmes mals conçus).

Clairement un talent en soi de monter dans le classement - ensuite c'est un talent qui n'est pas nécessairement le même que celui de faire vivre une communauté. Corrélation entre les deux, d'accord, mais de nombreuses différences.

Pour ce qui est de l'annonceur, je pense qu'il n'a simplement pas le choix. Il est obligé de s'appuyer sur des indicateurs simples pour distribuer son budget. Au fond, tant que la corrélation indicateur / influence reste valable, il se fie nécessairement à l'indicateur. Après, l'indicateur peut très bien changer. Cela dit, vaste sujet...

Oui mais ta définition est réductrice, l'influence est multiforme en fonction de qui l'exerce, sur quoi et pour quoi faire, ça ne peut pas se limiter à la seule capacité à fédérer une communauté.

Compris dans un sens large de communauté -espace de discussion- je crois que cela englobe la plupart de ces traits.

L'idée s'inspire largement de la théorie des organisations: il n'y a pas d'échange d'argument sans système organisé sous-jacent. Partout ou se trouve une discussion, se trouve un langage partagé et une régulation commune (qui peut-être aussi souple et aussi peu consciente que l'on voudra, ce n'est pas le point).

C'est ce type d'analyse qui permet de dire que l'influence correspond à l'existence d'une communauté. Cela permet aussi d'en mieux décrire les différentes formes. La question devient: quel est le rôle de chacun dans la/les communauté qu'il fait vivre? Quel est l'étendu de ce rôle?

Sur le lien entre diffusion d'arguments et organisation, cf. en particulier Bruno Latour. Loin d'avoir été encore repris et digéré à sa juste mesure.

Tu ne me réponds pas sur le caractère restrictif de cette définition. Je précise donc mon exemple. Mon blog bénéficie d'un PageRank pas trop mauvais (entre 6 et 7 selon les saisons), grâce à pas mal de liens externes (plusieurs milliers si j'en crois Google). Ces liens je les ai obtenus non pas en animant une communauté, mais en publiant. Et ce PR intéresse d'autres, qui sont TOTALEMENT en dehors de toute "communauté" qui me toucherait de près ou de loin, uniquement parce qu'il permet d'influer sur leur propre PR.

J'aime bien ta définition, mais l'influence d'un blogueur, à mon humble avis, ne se réduit pas à la seule notion de communauté.

Je comprends mieux ton point, auquel je n'avais pas réellement répondu, ou de manière trop générale. L'objection est clairement intéressante. Quelques idées néanmoins pour continuer - un peu- sur le sujet

En fait, je verrais bien deux communautés à l'œuvre dans ton exemple -au sens du commentaire ci-dessus, c'est à dire au sens large de communauté-.

D'un part, la ou les communautés qui te citent et maintiennent ton pagerank. Elles te citent parque ce que tu dis les intéresse et rentre bien dans leur propre discussion (je laisse de coté les purs jeux technoratistes, mais même pour ces jeux là, il faut un minimum de compréhension réciproque).

D'autre part, les sponsors qui te recherchent pour ton pagerank constituent eux aussi une communauté: une communauté commerciale, qui a ses règles et sa logique. Tu les intéresse parce que tu rentres dans cette logique.

Sous cet angle de vue, le phénomène que tu décris montre que tu es à l'intersection de plusieurs communautés, et je crois d'ailleurs que c'est un cas très général, indépendamment de la question des annonceurs. Les blogs influents ont souvent trouvé leur propre espace à l'intersection de plusieurs communautés existantes.

Je ne sais pas si on peut parler de la communauté de mes lecteurs, tant elle est diverse. Ceux qui me lisent pour ce que j'écris concernant le web, la politique, les machines à voter ou parce que j'ai pondu un bouquin sur les blogs, et j'en passe, ne forment pas une communauté homogène. De même que je ne les "anime" pas au sens où tu l'entends, me semble-t-il (tiens, on peut rouvrir une autre boite de Pandore, de l'influence des lecteurs sur la ligne éditoriale du blogueur :p).

Mais c'est mon éternel drame, je suis un mouton à cinq pattes ;-).

Oui, elle est vieille, profonde et bien remplie celle-là. Tu y trouveras aussi ceux qui se défendent de ne jamais, ô grand jamais être influencé en quoi que ce soit par leurs lecteurs, mais compulsent leurs statistiques tous les jours. Moi je me garderai bien d'y apporter une réponse unique et définitive, même si ma ligne éditoriale n'a pas varié depuis l'ouverture de ce blog et reste aussi éclectique qu'au premier jour.

Tiens : de l'impact de l'influence d'un blog sur son blogueur (exemple : je suis consultant indépendant et mes clients lisent mon blog, ça change un peu la donne par rapport à l'époque où j'étais salarié chez World Company :D).

François, je te tiens pour pertinent sur les machines à voter ; et c'est pour ce sujet que je viens içi.

Je lis aussi le reste, mais comme on discute avec une rencontre de hasard.

Et je ne me sens pas faire partie d'une communauté ; en tout cas pas d'une dont tu serais un fanion.

Merci Pilou, tu me fais penser que si je devais retenir une communauté en lien avec mon activité de blogueur, ce sont les rencontres Paris Carnet. Et parmi ce que j'aime à PC, c'est précisément que les questions d'influence n'y ont ni place ni importance. Juste le plaisir d'être ensemble pour papoter, manger ou boire un coup.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes