L'affaire Konhu vue du côté de la défense

Je voudrais attirer l'attention des rares calédoniens égarés sur ce blog (2% de l'audience totale, mais que la crème de la crème) sur ce magnifique billet d'un des avocats de la défense qui a permis l'acquittement d'Antoine Konhu. Je l'ai découvert en lisant les félicitations de l'ami Eolas à son confrère, et j'ai réalisé qu'il parlait de cette affaire en lisant les mots "Île des Pins" (et les noms des protagonistes, évidemment).

Pour contraste, l'article des Nouvelles Calédonniennes qui parlent de fiasco.

3 commentaires

Il n'en reste pas moins que c'est un fiasco. Qu'un meurtrier se balade dans la nature pour une enquête baclée et une instruction plus ou moins bien menée. Et que deux clampins ont servi de fusibles pour arranger les uns ou les autres.
Mais personne ne fera dans cette histoire le seul procès qui devrait être fait qui est celui des rapports entre les autorités coutumières et celles de la République Française, à laquelle nous appartenons encore si m'en souviens...

Lu aussi. Intéressant... Je n'ai pas résisté à l'envie de poser qq questions... voir les commentaires.

je signale à toutes fins utiles la parution un an après le procès d'avril 2009 de mon témoignage chez l'harmattan,"le procès Konhu en NC, une nouvelle affaire outreau?" dont je suis l'auteur. Les deux frères ont été parfaitement innocentés. Cela dit, retse à trouver le meurtrier de Mika Kusama et surtout à comprendre la combinaison d'ingrédients et leurs poids respectifs qui a amené une erreur judiciaire "modèle" au procès initial de décembre 2007..GS

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes