Le droit de vote soumis à sélection naturelle chez les « modernistes »

Les habitants de certaines communes des Hauts-de-Seine qui cette année encore devront voter sur des ordinateurs de vote Nedap vont inaugurer une nouvelle condition au droit de vote : avoir 10/10 à chaque oeil. Voici l'interface qui leur sera présentée :

Interface des ordinateurs de vote NEDAP pour les élections européennes du 7 juin 2009
[Crédit photo : Géraldine CARAYOL.]

Chaque « bulletin » fait 7 cm x 7 cm, et nombre d'entre eux sont tout simplement illisibles. Autant dire que si vous avez une mauvaise vue, vous allez avoir quelques problèmes à trouver vos candidats dans ce florilège de timbres-poste, à moins d'avoir bien mémorisé le logo de la liste.

La loi fait obligation dans un scrutin de listes de publier les noms des candidats dans leur intégralité, sauf dérogation qui exige l'accord de toutes les listes en présence. Autant dire un casse-tête et une belle opportunité pour les partis opposés au vote électronique de faire échec à ce système. Plusieurs villes ont renoncé et annoncé le retour au scrutin papier pour éviter le problème.

Les partisans du vote électronique à court d'arguments se défaussent en accusant les opposants d'être contre le progrès. Je suppose que la loupe est une technologie trop ringarde à leur sens pour qu'ils daignent en fournir une aux citoyens qui ont la vue basse.

2 commentaires

Merci!!! Ça m'a beaucoup fait rire!! :) En tous cas ce n'est pas moi que ça dérangera avec ma vision de faucon... (pourvu que ça dure...)

disons que l'on est dirigé vers le vote blanc, encore un coup des euroseptiques ;))

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes