Bonne année 2010

Il est de tradition de communiquer ses vœux en cette période de l'année. Cependant, comme il faut être de plus en plus prudent pour ne se fâcher avec personne, et que je me suis risqué à des prévisions hasardeuses l'an dernier, j'ai consulté mon avocat qui m'a conseillé de vous dire ceci :

Je vous souhaite une reconnaissance en termes de succès fiscal, d'accomplissement personnel et sans complications médicales en ce début d'année 2010 du calendrier communément accepté, avec tout le respect dû aux autres calendriers qui ont la préférence d'autres cultures dont les contributions à la société ont servi la grandeur de notre pays (non que la France soit nécessairement plus grande que d'autres pays) et sans distinction de sexe, nationalité, couleur, âge, capacité physique, religion, opinions politiques ou préférence sexuelle des récipiendaires.

En acceptant ces vœux, vous acceptez les conditions générales suivantes :

Ces vœux peuvent être à tout moment sujets à clarification ou retrait. Ils sont librement transférables sans altération des souhaits d'origine. Ils n'impliquent aucune promesse ni obligation par celui qui les prononce de les réaliser effectivement pour son propre compte ou celui d'autrui et sont nuls et non avenus dans toute juridiction où ils sont interdits ; ils sont révocables à tout moment par leur émetteur. Ces souhaits sont garantis pour fonctionner comme attendu lors de l'arrivée de bonnes nouvelles pour une période de douze (12) mois ou jusqu'à l'émission de nouveaux vœux de saison, à la première occurrence de l'une ou l'autre de ces conditions, et la garantie est limitée au remplacement du vœu ou le souhait d'un nouveau vœu à la seule discrétion de l'émetteur.

10 commentaires

@ Laurent : pas de conditions générales, pas de contrat...

C'est la version Nouvel An juridiquement correcte du Joyeux N*** ?

Merci à toi pour mon premier éclat de rire 2010 alors que ça n'était pas sauvagement gagné.

J'avais effectivement remarqué : - que tu t'étais fort hasardé l'an dernier ;
- que l'option "année pourrie" n'est accompagnée d'aucune clause de retrait, jamais.

Et comme je suis téméraire et peu civilisée, je me hasarderais à te souhaiter tout simplement une

Bonne Année 2010

en espérant ne pas te mécontenter ni heurter une sensibilité non grégorienne qu'en tant que récipiendaire tu pourrais porter.

Hé hé hé.

C'est très marrant, et ça fait une bulle d'air au milieu de la guimauve ambiante. Merci et tout pareil.

(attention, conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données qui vous concernent dans ce commentaire)

Je m'en fiche de ton layus !!
Alors je te souhaite ainsi qu'à Eric, mes meilleurs voeux : santé, bonheur et plein de sesskkkeuhhhhhhhh et le tout 2010 fois au moins hein !!
Tendres bises.
Amicalement,
Zaza

Euh, il manque le fameux:

"Les utilisateurs des voeux ne peuvent mettre en place de liens hypertextes en direction des voeux susvisés sans l'autorisation expresse et préalable de ceux ci."

...mention très appréciée des administrations françaises...

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes