Endurance

endurance Nouveau gimmick marketing pour vendre du latex, voici le préservatif qui vous promet l'endurance. Qui vous promet 1, 3, 6 ou 12… euh, mais 1, 3, 6 ou 12 quoi exactement ?

Je n'ose imaginer qu'il s'agisse de satisfaire jusqu'à 12 personnes par préservatif. Il doit y avoir une ou deux préconisations de santé publique qui s'y opposent.

Est-ce jusqu'à 12 fois dans le même préservatif ? Attention aux débordements.

Douze fois par boîte ? Pfff, pareil que n'importe quelle boîte de 12 alors. Non.

Ou serait-ce une unité de temps ? Et dans ce cas, heures ou minutes ?

C'est que 12h avec la même capote, ça risque de sentir le caoutchouc brûlé…

Alors ce seraient des minutes ? Mais pour le coup, que dieu me fiste si l'on considère que 12 minutes c'est de l'endurance. Douze, malheureuses, minutes, c'est ridicule !

Ah ben fuck alors, pas tant que ça. À 7,3 mn par rapport en moyenne et « une durée idéale de 3 à 13 minutes », ça se tient.

Quant à moi, je m'en tiens à la durée préconisée par le majordome de sa Majesté la Reine d'Angleterre pour les travaux d'astiquage(*) : « Au moins quatre heures pour un travail pas trop bâclé ».

(*) La question était bien sûr : « Combien de temps vous faut-il pour cirer une paire de chaussures ? »

6 commentaires

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes